Littérature·Théâtre

En attendant Godot

En attendant Godot, pièce de théâtre absurde de Samuel Beckett aux Éditions de Minuit.

La Petite Histoire :

Sur une route de campagne, 2 individus (Vladimir et Estragon) conversent en attendant un certain Godot, qui n’arrivera jamais.

L’avis de la Belette :

Une pièce en 2 actes sans scènes. Un texte sur l’attente, les espoirs, l’ennui, mais aussi sur le temps. Le temps qui passe, la façon dont on l’occupe…

L’auteur nous montre aussi une vision sombre de notre humanité. Humanité où même en groupe, nos individualités prennent le dessus.

Une vision aussi du vide et où la solitude fait peur car on essaie de combler le vide de certaines conversations en comblant les silences par des paroles banales.

Les personnages sont présentés à la manière de 2 clowns avec leurs chapeaux melons et leurs pantalons trop grands. Mais ces clowns ne m’ont pas fait rire, j’ai trouvé cette histoire d’une noirceur…

Le style d’écriture est un peu déroutant et je ne m’y suis pas faite. De plus, cette histoire est assez redondante. J’ai eu l’impression que dès la fin du premier acte, l’auteur nous avait tout dit et que le 2ème acte était un bis repetita.

Je n’ai pas vu la pièce mais j’imagine un décor assez vide entre les personnages, un caillou et un arbre, d’où cette impression de noirceur renforcée.

Bref, je n’ai pas aimé !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s