Littérature·Thrillers, romans noirs

Cyanure

Cyanure, roman policier de Camilla Läckberg aux Éditions Babel Noir.

La Petite Histoire :

Martin passe les fêtes de fin d’année sur une île avec la famille de Lisette, sa petite amie du moment.

Or, son grand-père meurt de façon suspecte lors de la première soirée. Martin va devoir enquêter au sein de cette famille particulière, tout isolés qu’ils sont à cause d’une tempête qui fait rage et qui les empêche de revenir sur le continent.

L’avis de la Belette :

J’ai lu ce roman dans le cadre du challenge The Black November, la consigne de la deuxième semaine étant de lire un roman en huis-clos.

J’ai très peu lu d’auteurs scandinaves car souvent je trouve le rythme assez lent. J’ai notamment lu Du sang sur la glace de Jo Nesbo, que je n’avais pas du tout apprécié. Cyanure étant assez court, je me suis dit que c’était un moyen de découvrir la plume de Camilla Läckberg dont j’entends beaucoup de bien. Il faut savoir qu’il s’agit d’un spin-off, Martin étant l’équipier du personnage récurrent de la série de l’auteure.

Malheureusement, bien qu’il fût court, ce roman policier ne m’aura pas convaincue. J’ai trouvé beaucoup de répétitions et sur 150 pages, elles vous sautent encore plus aux yeux.

Ce roman est sous forme de huis-clos. Or, je n’ai pas ressenti ce sentiment angoissant qui accompagne ce type de récit. L’auteure n’a pas réussi à installer une ambiance pesante.

Et que dire des personnages ? Ils sont assez caricaturaux entre le grand-père despotique, les frères qui se livrent une guerre fraternelle et enfin les petits-enfants qui recherchent l’attention de ce grand-père afin de pouvoir accéder à un héritage. Quant au policier, Martin, il n’est pas en reste. Je l’ai trouvé irritant, brillant par son incompétence.

Inévitablement, j’ai rapidement fait le parallèle de cette lecture avec Dix Petits nègres d’Agatha Christie, et il est bien loin de l’égaler. Je me demande encore si je réessaierai un autre roman de cette auteure, sachant que la plupart font plus de 500 pages.

Bref, un roman divertissant, sans plus !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s