Littérature·Thrillers, romans noirs

Snjor

Snjor, un roman policier islandais de Ragnar Jonasson, aux Éditions Points.

La Petite Histoire :

Ari Thor a mis ses études de théologie entre parenthèses pour intégrer la police islandaise. Un poste lui est proposé à Siglufjordur, loin de sa chère et tendre Kristin.

D’allure tranquille, la petite ville va être confrontée au meurtre d’un écrivain célèbre, enquête sur laquelle Ari Thor va devoir faire ses preuves.

L’avis de la Belette :

J’ai toujours eu du mal avec les auteurs nordiques. Le peu de romans lus de ces régions ne m’ont jamais plus, trouvant le rythme trop lent. Je me souviens d’ailleurs de Du sang sur la glace de Jo Nesbo qui m’avaient définitivement éloigné de ces auteurs. Et puis, j’ai entendu parler de Snjor. On m’a dit que c’était un roman nordique certes, mais différent. Je me suis donc lancée et bien m’en a pris.

En islandais, Snjor signifie neige. Et c’est d’abord en terme d’ambiance que ce polar m’a plu. La neige est bien présente et plusieurs scènes se déroulent de nuit, renforçant une atmosphère particulière.

Et puis il y a l’ambiance de cette ville qu’est Siglufjordur, ce qui donne à ce polar une sensation de huis-clos car tout se passe dans cette ville. C’est une petite ville islandaise à l’image de nombreuses petites villes de par le monde. Elle fonctionne selon les coutumes islandaises certes mais c’est le genre de petite ville où tout le monde se connaît, a ses petits secrets, et a des relations particulières avec la police. C’est une petite ville hostile aux nouveaux arrivants et c’est avec eux que va devoir travailler Ari Thor.

Le personnage d’Ari Thor est très intriguant. On connaît peu de choses de lui mais suffisamment pour avoir envie d’en savoir plus dans les prochains tomes, que je compte me procurer rapidement.

L’intrigue avance doucement certes mais assez vite aussi pour ne pas lâcher prise. J’avais parfois l’impression de lire un roman d’Agatha Christie de par sa construction : un huis-clos, des personnages multiples (mais ici assez nombreux pour ne pas se perdre), une enquête et un coupable, que je n’avais pas découvert.

Bref, j’ai beaucoup aimé !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s