Littérature·Thrillers, romans noirs

Une Grande Famille

Une grande famille est un roman noir japonais écrit par Hika Harada traduit par Saeko Takahashi et Stéphane de Torquat et publié aux Éditions Atelier Akatombo.

La Petite Histoire :

Ai, la trentaine vient de divorcer. Reniée par sa belle-famille et ses enfants, ayant perdu son travail et se retrouvant sans ressources, elle va réintégrer la maison familiale où vivent sa mère, Takako, et sa grand-mère maternelle, Yasu. Or, son arrivée est perturbée par un incident : sa mère a poignardé sa grand-mère. Ai va devoir gérer sa famille particulière et va retrouver une ancienne voisine, Miyoko, qui s’occupe de son grand-père. Cette voisine si douce et si dévouée ne cacherait-elle pas un lourd secret ?

L’avis de la Belette :

Je continue ma découverte du roman noir, polar, thriller asiatique et j’aime de plus en plus. J’ai gagné ce livre lors d’un concours Instagram organisé par la maison d’édition. Je les remercie pour cette belle découverte.

Sous couvert d’humour noir, l’auteure dénonce la condition féminine au Japon. Car ce livre est avant tout un livre de femmes. Entre celles qui ont baissé les bras, celles qui essaient de sortir la tête de l’eau mais aussi celles qui subissent, vivent pour et avec leurs familles. Cette critique pourrait aussi se transposer à notre mode de vie européen. Il est fortement question du rôle des aides sociales, de la conditions des femmes seules mais aussi de la place des personnes âgées dans nos sociétés.

Les personnages sont travaillés aux petits oignons, les dialogues sont savoureux. J’ai quand même trouvé le personnage d’Ai assez ambivalent. Elle se plaint de ne pas voir ses enfants mais ne se soucie guère de leurs ressentis.

Un roman noir où l’intrigue est bien ficelée et on vit et subit avec Ai toute sa détresse dans cette vie de laquelle elle ne veut pas. De nombreux rebondissements jalonnent le récit, ce qui le rend dynamique. C’est une histoire surprenante dans laquelle la manipulation est au cœur de cette intrigue assez loufoque, il faut bien l’avouer.

Un roman noir à découvrir ! C’est ma première lecture d’un roman de cette maison d’édition et j’ai hâte d’en découvrir d’autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s