Littérature·Thrillers, romans noirs

The Black November 2ème semaine

Pour cette 2ème semaine du challenge, il fallait lire des livres dont la couverture évoque la forêt. Voici les 2 lectures qui m’ont accompagné cette semaine.

Maudit printemps d’Antonio Manzini, traduit par Samuel Sfez aux Éditions Folio Policier :

De quoi ça cause ? Le sous-préfet italien Rocco Schiavone va enquêter sur la disparition de la jeune Chiara, fille d’industriels locaux. L’enquête va se compliquer avec l’arrivée de la neige en plein mois de mai.

Ce que j’en ai pensé ? Rocco Schiavone est un personnage récurrent de l’auteur. J’ai reçu ce livre lors d’un swap. Je n’avais pas lu les précédents et je n’en ai pas été gênée. Ce sont d’autres choses qui m’ont gêné et plus particulièrement le personnage de Rocco en lui-même. Il est misogyne, très imbu de sa personne et très condescendant avec ses collègues. La 4ème de couverture nous parle d’humour et d’ironie mais je ne l’ai pas retrouvé dans ma lecture, le personnage de Rocco m’a plus agacée qu’il ne m’a fait rire. Quant à l’intrigue, étant adepte des intrigues complexes, je ne m’y suis pas retrouvée, celle-ci étant un peu trop classique pour moi. Quelques rebondissements mais rien d’extraordinaire. Le seul petit point positif qui rend Rocco un peu plus « humain » se trouve lorsqu’il parle à Marina, sa femme disparue mais c’est malheureusement tout.

Bref, une intrigue classique dans laquelle je me suis ennuyée !

Némésis de Xavier Massé aux Éditions Taurnada :

De quoi ça cause ? David et Vincent sont 2 amis d’enfance, flics. S’étant un peu perdus de vue, David reçoit un appel de Vincent l’exhortant à le rejoindre dans leur village d’enfance où des choses atroces se produisent.

Ce que j’en ai pensé ? Mais quelle lecture ! Xavier Massé pousse son intrigue dans la plus ignoble des descriptions. Un conseil pour le lire : avoir le cœur bien accroché car certaines scènes m’ont littéralement donné la nausée. C’est une intrigue complètement déroutante, je défie quiconque d’en deviner la fin. L’auteur m’a amené là où je ne m’attendais pas et ce fût une très agréable surprise, l’ensemble étant cohérent. Les racines (familiales, sociales) sont au cœur de l’intrigue. Intrigue dans laquelle les rebondissements sont nombreux et dans laquelle vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Je vous parlais de complexité dans mon avis de Maudit printemps. Amateurs du genre, vous serez servis ! Les personnages sont bien travaillés et l’on s’attache forcément à eux. J’ai lu le précédent thriller de l’auteur L’inconnue de l’équation, que j’avais déjà beaucoup aimé. Dans ce thriller, je trouve que l’auteur a gagné en « maturité » d’écriture. Son écriture s’est affinée, aiguisée, on le sent plus sûr et ce fût pour mon plus grand plaisir. Ce que j’apprécie aussi dans les livres de cet auteur ce sont les référencenes cinématographiques présentes dans chaque thriller. Saurez-vous trouver quelle est celle de celui-ci ?

Bref, un excellent thriller très original !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s