Littérature·Romans

Libres Dans Leur Tête

Libres dans leur tête est un roman écrit par Stéphanie Castillo-Soler et publié aux Éditions Librinova.

La Petite Histoire :

Romain et Laurent sont 2 jeunes hommes que tout oppose. Romain a vécu de foyer en foyer et ses relations au sein de la cité vont le conduire en prison où il va rencontrer Laurent. Issu d’une famille bourgeoise et promis à un avenir prometteur, Laurent est condamné pour avoir voulu défendre sa sœur.

L’avis de la Belette :

Entre ces 2 hommes aux parcours différents va se créer un lien indéfectible, une réelle amitié. Dans ce huis-clos touchant, on va suivre l’évolution des relations entre les 2 hommes. De la répulsion, du mépris du départ, ils vont apprendre à se connaître et à cohabiter pour s’apprécier au-delà des murs de la prison. Ils vont se créer leur propre famille de cœur.

La prison est ici en toile de fond, le cœur du sujet n’est pas là. Néanmoins, on en apprend un peu sur les conditions de détention et le fonctionnement du système carcéral, entre les détenus, mais aussi le fonctionnement de la bibliothèque. D’ailleurs dans cette bibliothèque, ils vont rencontrer Serge, détenu depuis de nombreuses années et qui va être celui par lequel ils s’épanchent, se questionnent. Vous l’aurez compris la littérature et l’art en général ont une part importante dans ce récit. Ils vont être vecteur de la capacité de résilience de Romain et de Laurent. Ils vont leur permettre d’accéder à des mondes qu’ils ne connaissaient pas l’un et l’autre. Il faut bien l’avouer ces 2 jeunes gens sont doués, chacun dans leur domaine et la prison va faire émerger leurs talents respectifs. Il y est aussi fortement question de l’humain, dans ce qu’il a de plus beau, l’amour de soi et l’ouverture à l’autre.

On pourrait croire que c’est un roman un peu rose, car il parle aussi d’amour, mais il reflète aussi une réalité parfois sombre. Ce roman sème ses petites graines dans la terre aride de la prison, jusqu’à éclore tel un coquelicot, symbole de vie, de plénitude et de bonheur.

J’ai reçu ce roman dans le cadre d’un service presse proposé par l’auteure et je la remercie pour l’envoi de son roman et pour sa confiance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s