Littérature·Romans

La Citadelle

La citadelle, un roman d’Eric Metzger aux Éditions L’Arpenteur.

La Petite Histoire :

Émile passe des vacances à Calvi avec ses amis et va rencontrer Andréa, rencontre qui va bouleverser sa vie.

L’avis de la Belette :

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai connu Eric Metzger lors des sketchs qu’il effectuait pour l’émission de Yann Barthès. Je le découvre ici écrivain, et je dois bien admettre que ce fût une bien belle découverte.

Il s’agit ici d’une histoire d’amour sur l’île de beauté. Calvi et la citadelle sont ici des personnages à part entière du roman. Les paysages décrits sont très beaux et j’ai vraiment cru être en Corse. Le roman est truffé de références littéraires et notamment du Le rouge et le noir de Stendhal. D’ailleurs, j’ai trouvé Émile un peu à l’image de Julien Sorel, se sentant défavoriser du fait de sa position, de sa condition, sociale. Quant à Andréa, elle joue à merveille le rôle de la femme belle mais qui semble inaccessible.

Ce roman vous apprend à dire aux autres que vous les aimez, vous pouvez sinon passer à côté d’une belle histoire. Vous oscillerez alors entre amertume et l’autre fantasmé, idéalisé. Entre Émile et Andréa, les rencontres sont électriques. Entre la haine et l’amour, il n’y a qu’un pas. J’ai souvent eu envie de secouer Émile en lui assénant d’aller se déclarer à Andréa. Très orgueilleux, il va en devenir maladroit et va parfois être blessant envers Andréa. Ils s’éloignent pour mieux se retrouver ou pas, lisez ce roman pour le savoir.

Bref, je rêve de relire ce roman au pied de la citadelle de Calvi. Merci à l’auteur pour ce très beau voyage.