Littérature·Thrillers, romans noirs

La mystérieuse affaire de Styles – Cinq petits cochons

La mystérieuse affaire de Styles et Cinq petits cochons, 2 romans policiers d’Agatha Christie.

Les Petites Histoires :

La mystérieuse affaire de styles :

Mrs Inglethorp a été empoisonnée et les soupçons se portent rapidement sur son mari. Or, Hercule Poirot va tout faire pour l’innocenter. Pourquoi ? Dans quel but ?

Cinq petits cochons :

Une femme est jugée pour le meurtre de son mari. Quinze ans plus tard, sa fille est convaincue de son innocence et demande à Hercule Poirot d’enquêter afin de connaître le fin mot de cette histoire. Il va alors rencontrer les 5 protagonistes de cette période.

L’avis de la Belette :

J’ai lu ces livres dans le cadre de la semaine 3 du challenge The Black November, dont la consigne était de lire un roman adapté en film ou en série.

J’ai trouvé intéressante la construction de La mystérieuse affaire de Styles car il s’agit du premier opus des aventures d’Hercule Poirot. Or, la narration se fait par le biais d’Hastings et au final, on a une vision plus détachée d’Hercule Poirot. Je ne savais pas que les premiers romans de cette série étaient narrés par Hastings. Il semblerait que ce procédé ait été vite abandonné par l’auteure car il me semble que ce personnage apparaît peu voir pas du tout dans les autres livres que j’ai lu.

Dans Cinq petits cochons, on enquête avec Hercule Poirot au travers de la confrontation des témoignages du passé et du présent, en cherchant les incohérences. Car ici l’originalité se tient dans la temporalité. On a l’habitude voir le célèbre détective enquêté sur des meurtres dans le présent et peu dans le passé.

La trame de ces 2 romans sont à peu près similaires, comme à peu près tous ceux que j’ai lu de la reine du crime avec Hercule Poirot en tant qu’enquêteur : un meurtre, des personnages souvent un poil caricaturaux et souvent nombreux, une formidable enquête d’Hercule Poirot, et une résolution que l’on ne voit jamais venir. Le tout servi généralement dans une aristocratie anglaise du début du 20ème siècle.

Mais comme à l’accoutumée, c’est Hercule Poirot qui aura le dernier mot.

Bref, j’ai bien aimé ces 2 romans !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s