Littérature·Romans

La Fracture

La fracture est un roman écrit par Nina Allan et publié aux Éditions 10-18.

La Petite Histoire :

En 1994, dans la région de Manchester, Julie, 17 ans, disparaît après avoir dit à ses parents qu’elle allait chez une amie. Vingt ans plus tard, une femme réapparaît en prétendant être Julie. Qui est-elle vraiment ?

L’avis de la Belette :

C’est un roman bien étrange que celui-ci. L’auteure mêle différents genres dans le fond et sur la forme, ce qui m’a beaucoup perturbé dans ma lecture. Ce mélange des genres a aussi contribué au fait que l’auteure m’a perdu et que ce fût une lecture difficile pour moi. J’y ai retrouvé beaucoup de longueurs et je n’y retournais pas avec envie.

Et pourtant le pitch de départ avait tout pour me plaire. Le roman commence comme un roman noir lorsque l’on découvre la disparition de Julie. Julie est la sœur aînée de Séléna et la fille de Raymond et Margery. Cette partie est très intéressante car l’on découvre à quel point la cellule familiale se disloque dès qu’un de ses membres disparaît et ce d’autant plus lorsqu’on ne sait pas ce qu’il est advenu de la personne disparue.

L’enquête est longue, différentes pistes sont exploitées, que ce soit celle d’un violeur en série ou celle d’une disparition dans un lac avoisinant. Au bout de quelques années, l’enquête s’essouffle et toutes les pistes n’aboutissent à rien.

La famille essaie tant bien que mal de survivre à cette absence. Le deuil est vécu différemment selon les membres de la famille. Les parents se séparent, n’ayant pas le même point de vue sur les circonstances du départ de Julie, chacun accusant l’autre d’être coupable du départ de celle-ci. Margery pense qu’elle n’est plus de ce monde, Raymond reste persuadé qu’elle est vivante. Quant à Séléna, seule enfant du couple, elle va continuer à vivre dans l’ombre de sa sœur et grandir sans elle tant bien que mal.

Vingt ans plus tard, Raymond est décédé et Séléna a du mal à vivre entre travail précaire et alcoolisme latent. Alors quand une femme se disant être Julie se présente à Séléna, cette dernière s’interroge. Est-ce vraiment elle ? Sinon qui est-elle ? Entre culpabilité et rancœurs, Séléna va essayer de comprendre ce qui a pu provoquer une fracture dans la vie de sa sœur. Et c’est à partir de là que l’auteure m’a perdu, qu’il y a eu une réelle fracture dans ce roman. En changeant de registre, l’auteure m’a embarqué dans une histoire où je n’ai pas compris les tenants et les aboutissants. ? J’avoue que je n’ai pas non plus compris la fin, tant ce livre est parti un peu dans tous les sens. J’ai eu l’impression d’osciller entre rêve et réalité mais sans comprendre où j’étais vraiment.

Livre reçu dans le cadre d’un service presse via Netgalley. Je les remercie ainsi que la maison d’édition pour l’envoi et leur confiance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s